Christine Barsi

Auteure de romans fantastiques et de science-fiction passionnelle – Thrillers mystiques et gothiques

Étiquette : Les Mondes Mutants

Teaser Les Déviants Sacrés

Teaser Les Déviants Sacrés

Teaser Les Déviants Sacrés

 

Je vous présente ce teaser annonçant la parution du roman de science-fiction passionnelle Les Déviants Sacrés.

En deux tomes, cet univers de SF appartient à ma saga Les Mondes Mutants et relate l’odyssée d’une amazone et d’un guerrier ainsi que leurs alliés au travers d’un monde où sévissent les mutations et où les aliens sont combattus afin que perdurent les races autochtones. Un monde de forêts, de roche et de glaciers qu’il est bon de prendre en considération si l’on veut survivre.

Bonne écoute,

Lecture

Teaser Les Déviants Sacrés

Teaser Les Déviants Sacrés

 

https://christinebarsi.com

https://www.lesmondesmutants.com

chriss.barsi@gmail.com

https://www.facebook.com/ChristineBarsi.romanciere/

https://www.5senseditions.ch

Les Mondes Mutants

Saga Les Mondes Mutants, un nouveau manuscrit soumis à 5 Sens Editions

Saga Les Mondes Mutants

Je viens de soumettre un douxième manuscrit à 5 Sens Editions

le 5 aout 2021

Celui-ci intègre ma Saga des Mondes Mutants qui comprend, d’ores et déjà :

Les Mondes MutantsSolAs, la trilogie de La Passion de l’Arachnee et un manuscrit qui devrait être publié en septembre 2021 et dont je ne dévoilerai le titre qu’un peu plus tard.

Donc 4 romans qui développent progressivement cette saga qui me tient très à coeur.

Voici un extrait de ce douxième manuscrit :

Journal de Maeween Baäelt : Le Grand Nord possédait cette majesté des immensités glacées qui, au-delà de leur réalité bien tangible, convoquaient des réminiscences que je n’avais jamais imaginées receler en moi.

La piste.

Depuis des jours, qu’ils la voyaient défiler sous leurs pas ! Les modifications du terrain s’accentuaient. Les forêts troquaient leurs essences contre de plus hautes et de plus résistantes. Des essences ignorées de Maeween et des soldats qui, pour la plupart, ne connaissaient à l’instar de celle-ci que l’iloth et leur cité d’origine. Seuls ne paraissaient pas surpris, le Dragaãnh et le Rörht.

Voies glissantes sur des toiles de givre géantes adhérant au sol, jusqu’au matin, alors que le réveil les sortait de leur engourdissement. Hautes forêts sombres et changeantes, mais dont les spécimens sylvestres ne semblaient pas être la proie d’entités rancunières ou farceuses auxquelles ils étaient accoutumés. Le silence, par moments, s’annonçait presque effrayant pour la troupe. Le silence et le froid qui, par une lente progression, augmentait le seuil de leur tolérance à la souffrance. Le froid et la forêt. Mais pas de Draegs. Dans cette contrée à la limite d’un nouveau monde, ceux-là ne s’exhibaient pas. L’amazone n’en devinait pas la raison, mais se doutait que leur officier, lui, en savait bien davantage.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén