Christine Barsi

Auteure de romans fantastiques et de science-fiction passionnelle – Thrillers mystiques et gothiques

Étiquette : Saga des Mondes Mutants

La médiatrice dans Le Cycle des Trois Marches

Film Le Cycle des Trois Marches

Film Le Cycle des Trois Marches

Cet audio vidéo retrace une épopée de science-fiction en même temps qu’une magnifique histoire d’amour entre deux êtres que tout sépare. Vous y trouverez des extraits des deux premiers tomes d’ores et déjà publiés.

En voici le pitch :

Teralhen, le tome 1 du Cycle des Trois Marches, met en scène des mondes et des êtres aux prises avec les mutations. Les déviances qui se multiplient engendrent des désordres aussi bien humains que politiques.

Je vous en souhaite une bonne écoute.

Extraits :

« Des traits de feu dans l’espace noir. Xénobia apparaissait à Kathleen dans toute sa magnificence. L’un de ses soleils, rouge sang, baignait la planète d’une aura d’une beauté insolite. »

« L’appareil tangua ; par le hublot, elle fixa le sol, tout en bas, qui paraissait déjà si périlleux. Des crevasses béantes, des gouffres sans nom creusaient le paysage de tombes ouvertes impossibles à franchir.

– Où m’entraînez-vous ? le questionna-t-elle inquiète, tandis que la chute infernale s’amorçait.

La terre de feu projetait une lumière sanglante.

Le sang des hommes, marmonna Kathleen. »

…/…


Extraits :

« – Nous y sommes.

Il indiquait du doigt un orifice béant à flanc de l’élévation qui dominait l’immonde marais qu’ils traversaient. L’antre des démons, oui, songea in petto la Stelhene qui, bien que sportive, frissonna d’effroi en anticipant la grimpe à venir. »

« Kathleen n’aurait jamais imaginé qu’elle puisse se retrouver, un jour, aux portes de ce nouveau monde qui s’ouvrait devant elle. Nouveau aussi bien qu’étrange et improbable. »

Les Mondes Mutants

Les Déviants Sacrés

Les Déviants Sacrés

Comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, le 11ème manuscrit sur lequel je travaille actuellement avec 5 Sens Editions sera publié en septembre 2021.

Je peux d’ores et déjà vous révéler son titre, en attendant la couverture définitive : Les Déviants Sacrés, dont le premier tome : Le Grand Dessein sera suivi d’un second dont la publication se fera courant novembre.

Les Mondes Mutants

Ainsi vous savez presque tout, amis lecteurs et amies lectrices.

Ces deux tomes des Déviants Sacrés intègrent ma Saga des Mondes Mutants, après SolAs et La Passion de l’Arachnee. Ils représentent l’un des rouages précisant cet univers. Un univers lié aux mutations engendrées par des lobbies humains scientifiques dont les chimères se multiplient dans les mondes alentours. Qu’en sera-t-il des uns et des autres ? Un futur à la hauteur des décisions ubuesques autant qu’ineptes et criminelles de nos Gouvernements actuels et de leurs sbires ou bien un monde où il fera bon vivre ?

Humains du 21ème siècle, réagissez pendant qu’il en est temps et rejoignez ceux qui, d’ores et déjà dans l’ombre, construisent un monde beaucoup plus inspirant et beaucoup plus à la hauteur des aspirations de chacun et de tous !

D’autres manuscrits s’ensuivront, certains intègreront cette fameuse saga et d’autres seront indépendants.

Les Mondes Mutants

Saga Les Mondes Mutants, un nouveau manuscrit soumis à 5 Sens Editions

Saga Les Mondes Mutants

Je viens de soumettre un douxième manuscrit à 5 Sens Editions

le 5 aout 2021

Celui-ci intègre ma Saga des Mondes Mutants qui comprend, d’ores et déjà :

Les Mondes MutantsSolAs, la trilogie de La Passion de l’Arachnee et un manuscrit qui devrait être publié en septembre 2021 et dont je ne dévoilerai le titre qu’un peu plus tard.

Donc 4 romans qui développent progressivement cette saga qui me tient très à coeur.

Voici un extrait de ce douxième manuscrit :

Journal de Maeween Baäelt : Le Grand Nord possédait cette majesté des immensités glacées qui, au-delà de leur réalité bien tangible, convoquaient des réminiscences que je n’avais jamais imaginées receler en moi.

La piste.

Depuis des jours, qu’ils la voyaient défiler sous leurs pas ! Les modifications du terrain s’accentuaient. Les forêts troquaient leurs essences contre de plus hautes et de plus résistantes. Des essences ignorées de Maeween et des soldats qui, pour la plupart, ne connaissaient à l’instar de celle-ci que l’iloth et leur cité d’origine. Seuls ne paraissaient pas surpris, le Dragaãnh et le Rörht.

Voies glissantes sur des toiles de givre géantes adhérant au sol, jusqu’au matin, alors que le réveil les sortait de leur engourdissement. Hautes forêts sombres et changeantes, mais dont les spécimens sylvestres ne semblaient pas être la proie d’entités rancunières ou farceuses auxquelles ils étaient accoutumés. Le silence, par moments, s’annonçait presque effrayant pour la troupe. Le silence et le froid qui, par une lente progression, augmentait le seuil de leur tolérance à la souffrance. Le froid et la forêt. Mais pas de Draegs. Dans cette contrée à la limite d’un nouveau monde, ceux-là ne s’exhibaient pas. L’amazone n’en devinait pas la raison, mais se doutait que leur officier, lui, en savait bien davantage.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén