Christine Barsi

Auteure de romans fantastiques et de science-fiction passionnelle – Thrillers mystiques et gothiques – Histoires d'amour intemporelles

Étiquette : Aldous Huxley

Festival du Quartier du Livre – Mairie du 5ème Paris

Festival du Quartier du Livre – Mairie du 5ème Paris

Je participe au Festival du Quartier du Livre de la Mairie du 5ème à Paris, les 4 & 5 juin 2021 :

Quartier du Livre, Mairie du 5ème

Le 4 juin 2021 :

Rue de La Montagne Sainte Geneviève (en haut), en face de la librairie Tram.

De 14h à 17h.

Lectures d’extraits de SolAs et La Passion de l’Arachnee en soirée.

Le 5 juin 2021 :

Stand de l’Autre Livre, Mairie du 5ème, place de la Sorbonne.

De 11h à 13h

J’ai choisi pour illustrer, à ma manière, le thème du festival : « La Terre est une personne »

Mes romans de science-fiction passionnels : SolAs et ma trilogie de La Passion de l’Arachnee.

Vous êtes donc informés. Saurez-vous en profiter ?

Je vous y attendrai avec plaisir pour vous parler de mes univers, et vous dédicacer mes romans passionnels de science-fiction.

Extraits de SolAs :

Il avait croisé Maylis et Adheel, tout à l’heure, avant le décollage. Aucune de leurs options ne coïncidait, à l’exception de l’une de celles adoptées par Maylis : le raid. Ils s’étaient fixé rendez-vous pour la prochaine session. Niels avait hâte de voir ce que la technoS donnerait sur le terrain naturel de ce forban régurgité du cosmos ; lui, avait pratiqué la discipline récemment. C’était assez inattendu.

Au travers du chaos de ses pensées qui se réactivaient, la jeune femme éventait une onde palpitante qui tentait de s’infiltrer en elle, de débusquer la racine de son être comme le ferait un braconnier sûr de ne pas être repéré dans un bois isolé. Non désagréable.  Comme un mal douloureux, mais bienfaisant sur le moment. L’étrange impression de planer, alors même qu’elle se sentait lourde et impotente entre les bras qui la maintenaient dans leur étau de chair. L’impression que ses perceptions se diluaient, dans un néant attendu. Elle devait se reprendre, revenir à la surface du rêve, si elle ne voulait pas y rester pour toujours. Cette drôle de sensation qui refusait de se résorber la désarçonna, un instant. Elle réitéra ses efforts pour émerger ; sa tête était si lourde !— Revenez à vous…

Elle sursaute, et son monde provisoire se fêle.

— Quoi ?

Là… ça vient…

Mais…

Maylis se sentit portée vers les hauteurs. Vague nausée qui en découle. Rêve-t-elle encore ? Pourtant…

— Encore un petit effort… Vous devez le faire.

Cette fois, les mots ont l’air solide. Maylis s’affranchit brusquement de l’irréalité. Une étape. Yeux fermés. Une autre étape. Ses yeux s’ouvrent, désorientés. Que s’est-il passé ?

— Que se passe-t-il ?

Au-dessus d’elle, le visage d’un inconnu qui lui fait croire une brève seconde qu’elle était l’élément variable d’une expérience, et qu’il était le scientifique qui l’épiait comme on regarde un paramètre nomade. Sous la pensée stupide, ses lèvres s’étirent.

— Comment vous sentez-vous ?

Elle ne sait pas. Son cou, sa tête lui font mal. Tous ses muscles semblent fébriles et faibles.

— Je… je ne sais pas. J’ai dû tomber.

Il opine :

— Je vous ai trouvée inanimée, au sol.

Emportée malgré elle, Maylis se sent incapable de l’empêcher.

— Vous…

— Ne vous tracassez pas. Je ne vais pas vous lâcher.

La jeune femme tourne un regard embrumé vers l’accélérateur, puis vers le puits où tout à l’heure elle a cru… Il n’y a rien, et elle se fustige. Bon sang ! Quand apprendra-t-elle à dompter sa sensitivité ? Depuis qu’elle est arrivée sur l’astéroïde, ses visions se sont multipliées. Elle avait cru s’en être émancipée. Une simple rémission… Son regard croise celui de l’étranger qui l’a secourue. Elle tente de sourire, mais ne fait que grimacer.

— Je crois que j’ai besoin d’un remontant.

Il ne répond pas, mais la couve d’un œil appuyé et d’une gravité dérangeante.

A-t-elle proféré quelque incongruité ?

— Vous êtes nouveau, ici ?

Il la considère avant de répliquer stoïquement :

— Oui. Puis il rajoute : on m’a débarqué la nuit dernière. Les sphères ascensionnelles nous ont déposés.

— Nous ?

— Une dizaine de types comme moi. Nous sommes censés prendre la relève des plus fragiles, vos dérivants, je crois ; ceux qui ont été rapatriés, ou vont l’être d’ici peu.

Maylis s’étonne ; elle n’a pas entendu parler des transferts, mais après tout, elle n’est pas informée de tout ce qui se passe sur le caillou.

Extraits de La Passion de l’Arachnee :

Avez-vous jamais ressenti cette impression singulière de reconnaître quelqu’un que vous n’aviez encore jamais rencontré ? Cette émotion prégnante qui vous étreint sur l’instant, et qui ne vous lâche plus, alors même qu’il ne s’agit pas d’un être humain à proprement parler.

L’Arachnee veillait également, observant la Xaltaïrienne avec un sentiment de plaisir croissant. La veille, après leur rencontre au bord de l’étang, il s’était éternisé dans les parages, comme aimanté par la présence de la femme et ses messagers infinitésimaux. Lorsqu’elle avait crié, dans son sommeil, le surprenant tout autant que les Humains, il se tenait près de sa tente, à capter ses ondes subliminales et à décider de ce que serait sa résistance ; s’il devait l’enlever sous le nez des autres ou renoncer, et attendre un moment plus propice. Après qu’elle eut donné l’alarme, il n’avait eu d’autre choix que de capituler provisoirement et de rejoindre ses propres compagnons.
Camp de base dans Thanäos

Audio vidéo du Prologue de Thanäos

Lecture du Prologue de Thanäos

 

Bonjour à toi, Lecteur, je me nomme Christine Barsi, l’auteure du roman de science-fiction « Thanäos, le tome 2 de La Passion de l’Arachnee » publié par 5 Sens Éditions, en septembre 2020. Je te propose la lecture du Prologue ».  

Cliquer pour écouter la vidéo

Thanäos, La Passion de l'Arachnee

Tout n’est qu’apparence, tandis que dans le cœur des hommes se terrent quelques-unes des roueries les plus maléfiques et les plus malsaines. Comment identifier l’ami qui ne vous trahira pas ni ne trahira tout ce en quoi vous croyez jusque-là ?

La jungle omniprésente et sa faune déviante, vibrante de cette énergie animale que ne maîtrisait aucun des grands décisionnaires de Terra et de ses succursales. C’est dans cet enfer qu’ils s’étaient embarqués en dépit des dangers, en dépit des avertissements multiples, poussés de l’avant par cette mission furtive autant que suicidaire dont ils ne comprenaient que ce que l’on avait bien voulu leur en révéler.

Camp de base dans Thanäos

Camp de base dans Thanäos

Ils avaient enregistré des pertes dans leur équipe, récemment, et le camp qu’ils venaient d’investir, heureux d’avoir désormais un toit au-dessus de leurs têtes, n’était pas ce qu’il y avait de plus sécuritaire ni de plus rassurant ; mais c’était ce qu’ils avaient connu de mieux, depuis leur départ de Ranat la ville-garnison aux portes de Thanäos.

Camp de base dans Thanäos

Camp de base dans Thanäos

Dorénavant, ils auraient à établir leur base d’opérations à partir de ce lieu, et à sillonner la jungle afin d’en débouter quelques Mutants à des fins d’observation. Isys rongeait son frein, s’interrogeant comme souvent sur les objectifs qu’on leur avait attribués. Elle se défiait des hauts pontes de Terra et de leurs sbires détachés sur la Colonie, et se doutait que certains d’entre eux cachaient un double jeu que le Gouvernement du Berceau encourageait. Seulement, se méfiait-elle assez ou bien ce qu’elle suspectait s’avérait-il bien en deçà de la réalité présente ? Isys ferait ce pour quoi elle était là : appréhender le monde mutant dans sa grandeur et sa déliquescence, et participer à la décision de l’ange qui l’incitait à croire et à espérer que ces fameux Mutants dont il était question possédaient suffisamment de cette humanité et de cette intelligence en eux. Le cas contraire, rien ne les préserverait des plans machiavéliques des grands manitous de Terra et de leurs alchimistes qui n’attendaient que la preuve formelle de leur monstruosité pour amorcer la première phase d’une dilapidation programmée.

 

Cette lecture s’achève ici. J’espère que je t’aurais donné l’envie d’en lire davantage. N’hésite pas à te rendre sur mon site : christinebarsi.com. À bientôt.

 Pour me joindre ou visiter mes univers :

https://christinebarsi.com

https://www.lesmondesmutants.com

https://christine-barsi.blogspot.com

chriss.barsi@gmail.com

https://www.facebook.com/ChristineBarsi.romanciere/

https://www.5senseditions.ch

Parution de Thanäos, Tome 2 de la Passion de l’Arachnee, au format numérique

Parution de Thanäos, au format numérique

-Tome 2 de la Passion de l’Arachnee

Thanäos, le tome II de la trilogie La Passion de l’Arachnee, vient de paraître au format numérique sur le site de 5 Sens Editions.

La passion de l'Arachnee T2 - Thanäos - SF et Passion

La passion de l’Arachnee T2 – Thanäos – SF et Passion

Il sortira sur les sites marchands Fnac, Amazon, Cultura… et tous les autres, autour du 28 octobre 2020.

Soyez prêts pour cette odyssée de science-fiction passionnelle, qui décline le conte fantastique de la Belle et la Bête au travers des mondes déviants, des univers mutants.

Un premier extrait pour vous :

Roman de science-fiction La Passion de l'ArachneeAimer un Déviant qui ne vous considère que comme un être dégradé apporte son lot de souffrances inéluctables, et vous pousse à vous considérer comme dépravée alors même que vous ne ressentez que cet invariable sentiment d’amour à son encontre. Comment sortir de l’impasse ?

Un second extrait :

Me perdre dans la jungle était ma façon de me désassocier du genre humain, de remonter à mon enfance et de m’y réancrer à l’instar d’une gamine insouciante qui ne rêvait que de gentils monstres.

La jungle de Thanäos - Pixabay

La jungle de Thanäos – Pixabay

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén