La mer et les falaises de Fécamp et Etretat

 

Ces falaises dominant l’océan et dardant vers les cieux leurs éperons de pierre et de granit,

Dessinant des formes étranges et singulières,

Creusées par l’océan.

La houle s’engouffrait sous les dômes et les voûtes,

Le vent et les courants marins avaient forgé ces citadelles, taillées dans le rocher à même la falaise.

Un pont merveilleux dans la mer, donnant passage à quelques êtres inconnus,

Lieux magiques créés par les fées de la mer pour quelques rites anciens.

Les mouettes et quelques touristes audacieux se risquaient sous les frondaisons.